Construction d’un four à bois pour la haute température. Première semaine

Construction d’un four à bois pour la haute température

P1110504P1110494
P1110500
P1110501

Fin de première semaine…
Lundi nous avons commencé la construction d’un four à bois pour la haute température avec deux chambres superposées.
Casquette et Biscotte étaient très intéressés parce qui allait se passer

P1110298P1110299
Et nous avions embauché un chef de chantier, Méouwww.
P1110458P1110461
Eric, un ami de très longue date a fait le plan et est venu de l’Allier pour construire le four avec moi.
Joli cadeau de la vie….
Nous avons commencé par matérialiser le four au sol à l’aide du pendule, à comprendre pourquoi il nous disait à un endroit plus qu’à un autre… Bref, nous nous sommes mis d’accord avec lui et sa place est parfaite, je le sais. Chaque fois qu’une construction a été faite c’est le pendule qui en a indiqué l’emplacement…
P1110303P1110304P1110310P1110314P1110315P1110318P1110321P1110323P1110324P1110316P1110317P1110311P1110312P1110317P1110307
Nous avons coulé la chape, construit une piscine pour faire tremper les briques.
Michel est venu nous aider lundi après midi, un grand merci !!! C’était bienvenu
P1110325P1110330
La dalle fait deux mètres par deux mètres.
Fin du premier jour…
Mardi matin. Le premier travail est de faire le socle du four, bien sûr après le marquage au sol. La dalle est assez solide pour qu’on commence.
Le socle est composé de moitiés de briques de 10 (10X20X50 cm) pour la construction des cloisons, remplies de béton de vermiculite. (Pour un seau de béton, un tiers de seau de vermiculite en vrac. Elle a été achetée chez Leroy Merlin).
En arrivant sur le chantier, nous avons vu que le chef de chantier avait laissé l’empreinte de sa papatte sur la dalle….
P1110345P1110338
P1110343P1110342
P1110344P1110346
Pendant ce temps je suis allée collecter l’argile qui est arrivée d’une carrière du lot il y a cinq ans pour cette occasion. Il a fallu préparer une barbotine consistance fromage blanc pas liquide pour coller les briques de la construction de la chambre du four. A la bétonnière, tamis maçon N°10
P1110355P1110350oP1110354P1110363P1110366
Une fois le tour du socle du four terminé, le fond a été badigeonné au fondu réfractaire et les briques sur champ ont été posées. Pour rattraper le niveau, des briques réfractaires lourdes ont été posées, c’est le fond des alandiers.
Dimensions, 1m70 en largeur X1m 80 en profondeur quand on regarde les alandiers.
P1110369P1110370P1110374P1110375P1110378P1110380P1110381P1110382
Et puis des briques à sortir de l’eau, des briques à refaire tremper et de trois sortes différentes, à stocker pour ne pas qu’elles sèchent….
P1110362P1110372P1110384P1110385P1110306P1110383
Fin de la deuxième journée…
Mercredi matin…
Nous allons commencer à bâtir les alandiers
Marquage, comme toujours, pose des briques, pose des quilles en mullite qui feront le cendrier. La mullite est un produit réfractaire, ce sont des piliers d’enfournement  que David m’a conseillés pour leur résistance mécanique.
Bâti des piliers après avoir enduit la sole de barbotine…
P1110387P1110388P1110389P1110391P1110399P1110400
Pose des barres pour le cendrier. 27 barres espacées de 10,5 cm.
Hauteur de l’alandier, 6 briques réfractaires à plat.
P1110403P1110404P1110406P1110408P1110409P1110412
Puis le bâti de la partie supérieure de l’alandier. J’ai choisi de faire le cendrier aussi haut que la partie que l’on utilise pour le grand feu. Chaque potier a sa façon de cuire…, il n’y a pas vraiment de règle. Je choisis de créer le meilleur tirage possible, de cuire avec le moins de bois possible et de jouer avec le registre de la cheminée pour créer les atmosphères de cuisson. Méouwww vérifie les niveaux :)
P1110414P1110415
P1110416
P1110417
Fin de la troisième journée
Jeudi matin…
Pose de la sole, des briques, des briques, encore des briques, toujours à gérer, faire tremper, égoutter, stocker, remouiller et encore et encore et encore. Surtout que maintenant on va commencer à bâtir, ça va défiler !!!
On n’a plus de bout de doigts.. Demain j’achète de bons gants, les nôtres ont été massacrés cette semaine.
P1110423P1110424P1110422P1110428P1110438P1110439P1110440P1110441
P1110442P1110444
Le feu se fait dans les alandiers, passe sous la sole et entre dans la chambre de cuisson par le fond du four. En fin de construction de la chambre nous construirons un muret pour le passage des flammes. Il sera en briques montées à sec, ce qui fait que je pourrai le modifier pour les réglages et selon la cuisson que je souhaite faire.
Après la pose de la sole, nous pouvons bâtir les murs extérieurs pour rattraper le niveau de la sole et remplir de vermiculite en vrac les 4.5 cm laissés pour mettre l’isolant.
Les parois de l’alandier sont en briques réfractaires pleines. Les parois extérieures sont en briques creuses, l’air est un très bon isolant et entre les deux parois nous mettons de la vermiculite en vrac, ça permet la dilatation et le retrait des briques lors de la mise en pression pendant la cuisson et le retrait pendant le refroidissement.
P1110445P1110450P1110449P1110451P1110452P1110454P1110455P1110464
Bien sûr, Méouwww vérifie si les briques sont bien mises à tremper…
P1110467P1110472
P1110468P1110471
Fin de la quatrième journée. Nous sommes arrivés au niveau de la sole.
Avant de partir nous réfléchissons sur la porte et le départ des cheminées
P1110473P1110474
Vendredi matin. Dernier jour de la semaine. Nos doigts crient au secours.
Merci Welleda
Le grand jour du début de la construction de la chambre de cuisson avec les briques isolantes légères. Je bâtis la chambre, Eric s’occupe de la cheminée et des parois extérieures. Tout doit être lié, il y a pas mal de découpes à faire
P1110475P1110476P1110477P1110478P1110479P1110480P1110481P1110482P1110483P1110485P1110486P1110497P1110489P1110491
C’est un peu le bazar parce que tout doit être lié, donc on monte tout au fur et à mesure…
P1110495P1110496
Tout est de niveau, on a fini par s’en sortir, on y voit plus clair maintenant

 Construction d’un four à bois pour la haute température

Vue de devant, l’alandier et de dessus, la cheminée au dessus de l’alandier
P1110494P1110495
Vue depuis l’arrière du four, on voit les cheminées et le passage des flammes
depuis l’alandier vers la chambre de cuisson sur la photo de droite
P1110498P1110501
La porte du four. Elle sera large de neuf briques et haute de sept briques et la double cloison à droite de la porte
P1110500P1110497
P1110503
P1110504
Ben voilà, à la semaine prochaine pour la suite de la construction du four à bois pour la haute température…

Bon week end :)
C’est une grande aventure…
Pour me joindre : 0685230152
sofiterre@gmail.com

 

Sur LA PAGE   vous trouverez des centaines de photos et des reportages.

Adresse :  Valojoulx lieu dit « Les Faux  » 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)
Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe, n’hésitez pas sur rendez vous
Il est indispensable de téléphoner avant  de venir. 0685230152
Il y a aussi une exposition vente.

Vous pouvez visiter le site http://laterreenfeu.fr et

La Page

2 thoughts on “Construction d’un four à bois pour la haute température. Première semaine

    • Merci Joëlle. C’est un très beau projet. Oui, la possibilité de mélanger les éléments à haute température…
      D’abord il faut le finir…
      On va reprendre le chantier à la fin du mois. Nous sommes arrivés à 2m40, la chambre de la sigillée est bien commencée
      dès que j’aurai un moment je mettrai les photos.. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>